Pour s’adresser aux enfants à travers un spectacle de théâtre, il est possible d’utiliser diverses techniques artistiques. Mais le conte n’est pas simplement une discipline. Sa difficulté essentielle consiste à choisir son conte et le faire vivre au-delà de son histoire personnelle, pour qu’elle parle à toutes et à tous. Cette caractéristique est singulière. Le conteur va devoir lire un certain nombre d’histoires avant de trouver celle qu’il pourra porter. Cette étape est souvent assez longue. Puis le conte va donner au conteur une nouvelle envergure, il prendra de la texture et sera définitivement transformé. Jusqu’au conte suivant… Ces ateliers s’adressent à des adultes qui veulent raconter à des enfants. Pour les enfants il y a un atelier autour du livre et de la lecture en public.

L’atelier découverte pour adultes : la lecture théâtralisée

Sur une journée :

 

  • Thème 1 : repères bibliographiques, structure du récit, les âges du conte. (20 mn)
  • Thème 2 : déstructuration d’un conte et réappropriation par l’écriture selon les fonctions de V. Propp,
    « La morphologie du conte », 1928. ( 2h15)
  • Thème 3 : règles d’écoute corporelle : le corps, la voix. (20 mn).
  • Exercice 1 : lecture à voix haute chacun son tour. (1h45).
  • Exercice 2 : retour des spectateurs sur les histoires recomposées. (30 mn)
  • Exercice 3 : préparation et lecture théâtralisée devant un public. (1h15)
DSC_0550-min
Des conseils pour progresser

L’atelier découverte pour enfants : la lecture théâtralisée et le livre

Au travers une matinée ou une après midi nous échangeons avec les enfants sur le livre : ses métiers et sa fabrication.

Puis nous envisageons à travers plusieurs livres la diversité de ses aspects. Nous apprenons ainsi à l’appréhender et à lui donner de la valeur.

Ensuite, les enfants doivent choisir une histoire à partir de livres que les animateurs ont pré-choisit pour les enfants. Il est important que les histoires soient adaptées aux enfants, donc assez courtes. L’éditeur Mille ans de contes procure très souvent de jolis textes et assez courts.

J’interviens alors auprès des enfants qui s’entraînent à lire aux autres par petits groupes de trois ou de deux.

Après s’être suffisamment entraînés sur le rythme du débit et l’articulation des mots, les enfants lisent leur histoire devant tout le groupe.

Dans les cas où les enfants sont assez grands, nous pourrons envisager la réécriture de l’histoire avec leur propre mot.

Leur lecture sera filmée et envoyée à l’e-mail de l’équipe d’animation.

 

Des thèmes incontournables …